Biographie

Pascale MessinaPascale Messina vit et travaille à Angers depuis 2001 ; après une formation artistique à l’école nationale supérieur des arts appliqués et métiers d’art rue Olivier de Serres à Paris elle exerce le métier d’architecte d’intérieur puis se tourne de plus en plus vers la peinture et la gravure elle expose à Paris en 1995 et 1998 puis à la foire internationale de Gand « Linéart » en 1999.

A Angers en 2000 et 2005 à la tour St Aubin en 2009 à Segré.

Elle expose ses gravures au sein du groupe Impression Expression depuis 2007.

L’artiste ressent le besoin impératif d’explorer son paysage intérieur et de traduire ses émotions, à travers les différentes techniques qu’elle aborde, elle transcrit sa sensibilité par la couleur les transparences la matière…

L’abstraction est pour elle le meilleur moyen de dire les sentiments indicibles ; de dévoiler à la fois sa force et sa fragilité à qui saura le décrypter ; elle a à cœur de révéler un écho chez le spectateur, de créer un dialogue silencieux chez celui qui sait regarder, c’est comme un langage secret… !

Toutes les techniques sont explorées : l’huile et ses glacis tanslucides, l’acrylique et sa matité,  sur toile souple ou sur papier rèche, les collages de papiers préparés ou lithographiés ; la lithographie et ses superpositions , l’eau forte et l’aquatinte encrée en couleur… tout est prétexte à la recherche d’un langage pictural sensible et vibrant.

Le geste aussi est important les griffures successives laissant apparaître les premiers fonds  le geste inné puis retravaillé inlassablement  jusqu’à ce que l’émotion recherchée apparaisse et trouve le lien dans le regard de l’autre …

Les draps peints :

Elle travaille sur drap libre non enduit qu’elle sature de couleur elle joue avec l’effet de diffusion  des couleurs par absorption du tissus… Les superpositions de couleurs plus ou moins diluées donnent de la profondeur de champ, ses toiles sont destinées à rester souples comme des tissus ou des tapisseries ou bien pincées entre deux plexiglass ce qui ajoute un effet de reflets dont elles joue aussi de temps à autre une ébauche d’écriture apparaît comme une griffure comme une pensée fugitive…